"Augmenter la limitation de vitesse pour diminuer les accidents ?"

limitation de vitesse

Voici le titre d’un des derniers articles publiés par 40 Millions d’Automobilistes. Intriguant n’est-ce pas?

Possible ou pas, l’idée semble séduisante ! Hélas, comme en cuisine, ce qui nous donne envie n'est pas toujours bon que ce soit d’un point de vue de la santé ou bien même de la sécurité. Toutefois, les exemples apportés donnent à réfléchir...

 

Une augmentation des limitations de vitesse au Danemark

En effet, 40 millions d’automobilistes nous parle d’une augmentation de la limitation passant de 80 à 90 km/h au Danemark. Ce changement de limitation a été instauré sur des portions de routes à double voie de circulation (type départementale et nationale) où le risque d’accident mortel était élevé. Les résultats sont surprenants! Effectivement, depuis cette modification de 2011 le Danemark constate moins d’accident, une vitesse moyenne sensiblement identique et une meilleure fluidité du trafic.

Pourtant, lorsque l’on roule plus vite le champ de vision rétrécit, la distance d’arrêt est plus longue et en cas de choc les risques de mourir sont plus élevés. Aux vues de ces réalités scientifiques indiscutables, comment est-il possible d’améliorer les conditions de circulation en augmentant la limitation de vitesse ?

On trouve l’explication dans l’analyse du comportement des conducteurs qui évoluent sur ces routes. De ce fait, il semblerait que le problème venait d’une partie des usagers (15%) qui en dépassant la vitesse de 80 km/h, créaient un différentiel de vitesse avec ceux qui au contraire respectaient la limitation. Ces différences de vitesse entrainaient de nombreuses infractions relatives aux distances de sécurité ainsi que des dépassements dangereux. Depuis l’augmentation de la limitation, ceux qui ne roulaient pas vite roulent plus vite et ceux qui roulaient vite ne roulent pas plus vite… En conclusion tout le monde roule maintenant à peu près à la même vitesse et cela semble bénéfique pour la sécurité.

Malgré tout, nous pouvons nous demander se qui passera lorsque les 15% d’automobilistes qui dépassaient le 80 km/h dépasseront le 90 km/h...

Une logique pas très scientifique!

Assurément, cette logique a des limites! Même si la vitesse n’est pas forcément le facteur déclenchant dans les accidents, cette dernière reste dans tous les cas le facteur aggravant. Evidemment, le risque de mourir dans un accident dépend principalement de la vitesse du choc. Nous pourrions rouler à 200 km/h sur autoroute s’il n’y avait aucun risque d’accident. Cependant, ce risque existe : somnolence, changement de file sans clignotants ou en ayant mal regardé dans les rétroviseurs, traversée d’animaux, éclatement de pneus… La vitesse est donc limitée à 130 km/h, ce qui permet de limiter les dégâts même s’il vaut quand même mieux éviter de se planter à 130!…

C’est à ce sujet que l’exemple de l’Angleterre utilisé par 40 Millions d’Automobilistes est assez maladroit. En effet, ces derniers nous expliquent que le nombre de tués sur les routes du Royaume-Uni est deux fois moins élevé qu’en France alors que la limitation sur le réseau secondaire est plus importante de 7 km/h. Si le nombre de tués est plus faible chez nos voisins Britanniques, c’est surtout parce que les vitesses moyennes y sont plus faibles et donc le taux de gravité des accidents plus bas. Les déplacements étant plus urbains, on constate un grand nombre d’accidents mais très peu de tués. A titre de comparaison, la région française qui compte le moins de tués par millions d’habitants est la région Parisienne. A contrario, c’est aussi la région où l’on dénombre le plus d’accidents.

En conclusion, si augmenter la limitation de vitesse permet de réduire les risques d’accident sur certaines portions de route pourquoi ne pas étudier la question ? Toutefois, si le risque d’accident est réduit mais que le nombre de tués par accident est augmenté, le bénéfice n'est peut-être pas si évident. Vitesse ou pas vitesse telle est la question.

L'équipe Points de vue

Joomla SEF URLs by Artio

Centres Agréés

Pour le Centre Points de vue:

Par la préfecture de Seine-Maritime:

Agrément N° R 14 076 0006 0

Par la préfecture de l'Eure: 
Agrément N° R 15 027 0005 0

Par la préfecture des Yvelines:
Agrément N° R 17 078 0002 0

Par la préfecture d'Eure-et-Loir:
Agrément N° R 18 028 0002 0

Pour le centre Atout Points:

Par la préfecture de Seine-Maritime:

Agrément N° R 16 076 0001 0

Pour le centre Euro formation:

Par la préfecture de l'Eure: 
Agrément N° R 13 027 0004 0

Vos Impressions

Paul
Bon équipe, bon formateur, bonne structure du stage
Céline
Je m'attendais à rester assise sur ma chaise à écouter les animateurs parler, à ce que l'on nous montre des images/vidéos chocs etc... en somme, un stage moralisateur... et bien non! Régis et Romain ont rendu ce stage intéressant en faisant participer chacun d'entre nous, en nous laissant prendre la parole, poser des questions... La plaisanterie, la bienveillance et le séri...
Isabelle
Encore un immense MERCI à Laurent et Romain pour leur professionnalisme, gentillesse et bonne humeur malgré des sujets graves. Bien à vous Isabelle

Paiement sécurisé

Rejoignez-nous

Nos Locaux